Les Scouts du District de l'Est du Québec
Secteur de l'Orignal (Rimouski)

( LES SCOUTS DU DISTRICT DE L'ORIGNAL )

Premier Contact

Édition avril 2002      

Au sommaire :

Un Camp | Camp pour adultes | Camp pour jeunes | Camp et parents | Permis de camp
Développement | Promesse | Réflexion | Fondation scoute


Un camp

Pourquoi?... Pour jouer..

Quand on prépare un programme de camp pour les 8-10 ans, les jeux sont à l'honneur, il est relativement facile de planifier des activités pour une journée, on joue à tel ou tel jeu, on part en excursion, on se lance à la découverte du grand trésor, etc. Mais qu'est-ce qu'il y a en dessous de ces activités... du vent? C'est vrai qu'un camp se vit au grand air, mais il y a plus que cela. N'est-il pas essentiel d'aller creuser le pourquoi de telle ou telle action, de se demander qu'est-ce que cette activité vaut? Les activités en sentier, le Kim, le grand jeu, le bricolage, la danse, le chant, la partie de baseball, le feu de camp, etc. sont des activités formatrices si l'adulte a en tête, l'objectif et les instructions, mais surtout si il garde dans son coeur les enfants auxquels il s'adresse.Tout ce rythme de vie, tous ces jeux peuvent, si l'on y pense, aider le jeune à développer sa santé, sa débrouillardise, son respect de l'autre, son unicité, son honnêteté et son désir d'être plus. Cette excursion sur laquelle l'unité fait un retour sera encore plus épanouissante si les jeunes se rendent compte de leurs apprentissages, des valeurs et des attitudes véhiculées.Le jeu dans les méthogologies est l'élément le plus naturel à l'enfant. Il permet l'éducation par l'action si l'adulte en est conscient. B.P. nous a dit que le jeu, c'est le premier éducateur, qu'il est source de plaisir, de découvertes et d'épanouissement. Le jeu sera plus formateur, le plaisir plus grand et la joie plus intense pour toute l'unité si l'équipe d'animation, au moment où elle bâtit son programme de camp, se pose la question "Pourquoi telle action? Répondons-nous aux besoins de nos jeunes?"Partage des émotions face aux beautés de la nature. Partage des lieux, des jeux, des corvées, partage des richesses de chacun, partage des difficultés, partage des peines mais aussi partage des joies.Le séjour au camp développe l'oublie de soi et l'attention à l'autre si on prend le temps de vouloir faire équipe.


Un camp - pour l'adulte

L'animateur-éducateur, que doit-il prévoir et attendre d'un camp?
    • que ce camp soit pour lui une période de dépassement
    • qu'il devra être là d'abord et avant tout pour le jeune
    • qu'il s'inspirera que le projet de camp ait les valeurs éducatives proposées par le Mouvement
    • que lui aussi vis au contact et au rythme de la nature
    • que sa participation à ce camp l'aide à progresser personnellement et à relever de nouveaux défis de développement personnel
    • que le matériel, le menu, le terrain, les normes de sécurité, les custôts favorisent un projet éducatif au camp
    • que sa demande de permis de camp soit conformes aux exigences du District et qu'elle soit acceptée par ce dernier
    • que l'expérience du camp favorise le développement de ses habiletés à travailler en équipe
    • qu'il a pris les moyens pour connaître les autres membres de l'équipe d'animation et sache que tous poursuivent les mêmes buts
    • que chaque jeune termine le camp heureux et content d'y avoir progressé
    • qu'il ait appris à en connaître un peu plus sur chaque jeune
    • que malgré la planification, il y aura des imprévus et qu'il devra faire preuve de souplesse et de bons jugements


Camp - le jeune

Le jeune - A quoi s'attend-il ?

  • d'un camp
  • une semaine d'aventures et de plaisir
  • une expérience de vie d'équipe
  • des jeux intéressants
  • des habiletés en campisme et autres techniques
  • des expériences de débrouillardise et d'initiative

  • des adultes qui exigeront son sens de l'effort et qui l'amèneront à se dépasser
  • un horaire équilibré: Temps de jeux, de repos, d'activités passionnantes, d'évaluation et d'intégration
  • une nourriture saine et appétissante, un coin confortable
  • une recherche de Dieu à partir de son vécu et de celui de son unité
  • des connaissances sur la nature et un bain de nature
  • des responsabilités à sa mesure
  • des mécanismes de participation lui permettant d'apprendre à se prendre en mains
  • des mécanismes de progression lui permettant de prendre conscience des progrès accomplis et de ceux encore à faire
  • des adultes sécurisants qui seront là pour vivre avec lui l'aventure
  • du mystère, de l'humour, des choses à pouvoir raconter


Camp - le parent

Le parent - Que doit-il attendre et savoir d'un camp?

  • que son jeune progresse dans le Mouvement tout en s'amusant et en apprenant
  • que les adultes éducateurs soient des personnes responsables
  • qu'il y ait suffisamment d'adultes éducateurs pour bien encadrer son jeune
  • qu'il y ait des normes de sécurité et du matériel adéquat
  • que la vie au camp soit équilibrée en terme de repos, d'activités et de nourriture
  • que l'adulte éducateur tienne compte de ses conseils et recommandations face à son jeune
  • qu'il ait la chance de participer au camp soit par une visite lors d'un temps spécial prévu à cet effet
  • qu'il soit pris en considération au niveau du choix de la date et de la participation qui est demandée
  • que l'adulte éducateur est là pour son jeune
  • que le parent soit informé de tout ce qui à rapport à son enfant



Un camp - Demande de permis

La demande de permis de camp

Délais pour remettre votre demande : 2 semaines pour un camp de fin de semaine et l'expédier à votre représentant en animation de votre secteur. Si le camp est à l'extérieur des limites du District de l'Orignal, vous devez l'expédiez au commissaire de District Ne jamais envoyer les demandes au secrétariat, sauf avis contraire, car vous retardez l'étude de celles-ci.

LORS DE TOUTE SORTIE, VOUS DEVEZ RESPECTER :
    • Le ratio d'un (1) adulte pour six (6) jeunes ;
    • Vérifier dans la liste des jeunes et des adultes, si ceux-ci ont été recensés. Aucun jeune ou adulte ne devrait sortir sans être recensé, car les assurances ne les couvrent pas en cas d'accident ;
    • Assurez-vous de garder suffisamment de copies de votre demande de permis de camp, soit ;
      Une pour chaque membre de votre équipe d'animation et une pour votre conseil de gestion. Le responsable de groupe et le président de votre groupe doivent avoir complété leur partie avant de soumettre la demande de permis de camp au représentant en animation de votre secteur, lequel doit ensuite l'autoriser.

Envoyer une copie propre et lisible

    • Le nom et l'adresse complète de l'adulte à qui le "permis de camp" sera acheminé doivent être clairement précisés ;
    • Une demande de permis de camp doit être remplie pour les castors ayant une sortie avec un coucher. Pour les autres branches un camp ou activité durant plus que 24 heures. Si votre activité ne requiert pas de demande de permis de camp, il faut au préalable que votre comité de gestion, soit informé de votre sortie et qu'il y consente.
    • Seul le commissaire de District avec l'aide du représentant en animation de votre secteur peuvent annuler ou accepter une demande de permis de camp, si celle-ci ne respecte pas la sécurité des membres ou que l'activité ne respecte pas la philosophie scoute.
    • N'importe quand le commissaire de District peut se présenter à tout camp, sans avoir reçu d'invitation.
    • Prendre note que votre formulaire de demande ne sera pas retourné, c'est pourquoi, il serait important que vous vous en fassiez une photocopie.
    • Lorsque votre demande de permis de camp est acceptée, vous recevrez par la poste "le permis de camp" et celui-ci devra être affiché lors de votre activité. Si vous ne l'avez pas reçu, c'est dire que soit votre demande n'a pas été acheminée au bon endroit, donc si aucun permis de camp, ceci veut dire aucune autorisation, donc aucune sortie.

Les sorties :

Le responsable de groupe autorise les sorties avec un coucher ou sans coucher. Sans coucher: Autre qu'aux heures habituelles et hors local de réunion. Avec 1 coucher : La liste des jeunes, l'horaire et les activités.


Réflexion

Qui prend soin de votre parachute ?

Charles Plumb était pilote de chasse dans la marine américaine au Vietnam. Après 75 missions de combat, son avion fut abattu par un missile sol-air. Il s'éjecta de son appareil et atterrit avec son parachute dans une zone contrôlée par l'ennemi. Il fut capturé par les communistes vietnamiens et passa 6 ans en prison.Il survécut à l'épreuve et donne aujourd'hui des conférences sur les leçons à tirer de son expérience. Un jour, Plumb et sa femme étaient assis dans un restaurant, lorsqu'un homme se leva d'une autre table et s'approcha de lui pour lui dire: "Vous êtes Plumb! Vous étiez pilote de chasse au Vietnam sur le porte-avion Kitty Hawk. Votre avion a été abattu !"."Comment donc le saviez-vous ?" demanda Plumb."Je me suis occupé de votre parachute", répondit l'homme.Plumb eut le souffle coupé par la surprise et exprima toute sa gratitude.L'homme fit un geste de la main et dit : "N'est-ce pas que ça a marché ?".
Et Plumb lui assura : "Et comment. Si votre parachute n'avait pas fonctionné, je ne serais pas de ce monde aujourd'hui".

Plumb n'arrivait pas à dormir cette nuit-là, car il pensait sans cesse à cet homme. Il se demandait à quoi il ressemblait dans un uniforme de marine: un béret blanc, une bavette dans le dos et un pantalon à pattes d'éléphant.
Combien de fois il avait pu le voir sans même lui dire "Bonjour, comment ça va ?" ou quelque chose de ce genre. Car voyez-vous, Plumb était pilote de chasse alors que cet homme n'était qu'un marin.Plumb pensa à toutes ces heures que le marin avait passées, au coeur du navire, à plier soigneusement des parachutes sur une longue table de bois, ayant à chaque instant entre les mains le destin d'une personne qu'il ne connaissait pas.Aujourd'hui, lors de ses conférences, Plumb demande à son auditoire : "Qui prend soin de votre parachute ?" Nous avons tous quelqu'un pour nous apporter ce dont nous avons besoin pour passer la journée. Plumb raconte aussi que lorsque son appareil fut abattu en territoire ennemi, il eut besoin de différents types de "parachutes" -- il eut besoin de son"parachute physique, mental, émotionnel et spirituel". Il puisa dans toutes ces ressources pour rester en vie.Parfois, en raison des vicissitudes de la vie quotidienne, nous oublions ce qu'il y a de vraiment important. Nous oublions de dire "Bonjour", "S'il vous plaît", ou "Merci", ou de féliciter une personne qui vient de connaître un grand événement. Nous oublions, aussi, de faire un compliment ou simplement une gentillesse uniquement pour le plaisir de le faire.Au cours de cette semaine, ce mois-ci ou cette année, retrouvez les gens qui "prennent soin de votre parachute".

Je vous adresse ce message pour vous remercier à ma façon d'avoir aidé à "prendre soin de mon parachute" !!! Et j'espère que vous l'enverrez à tous ceux qui ont "pris soin du vôtre"!

Parfois, on se demande pourquoi des amis continuent à nous envoyer des histoires drôles sans nous écrire un seul mot. Peut-être parce que, quand on est très occupé et qu'on a envie, malgré tout, d'entretenir la relation, on envoie des histoires drôles. C'est, aussi, une façon de montrer qu'on pense toujours à vous, que vous comptez beaucoup, qu'on vous aime toujours. C'est pour cela qu'on vous envoie une histoire drôle. La prochaine fois, donc, que vous en recevrez une, sachez que cela signifie qu'on a pensé à vous aujourd'hui et que votre ami(e) à l'autre bout de son ordinateur voulait juste vous envoyer un sourire.

Réflexion reçue par :
Marlène Canuel
Source Intègre


Promesse

Nous savons que tous les scouts du monde font une promesse, c'est-à-dire qu'ils prononcentun engagement qui indique l'adhésion à un code d'éthique qu'on appelle La Loi. Cette Loi est adaptée à chaque groupe d'âge et chacun demande à Dieu de leur venir en aide. Alors qu'est-ce qui différencie une promesse de jeune à celle d'un adulte?
Le jeune :
Fait la promesse de respecter sa Loi et ses maximes face à lui-même devant son unité. Un jeune fait une promesse devant les jeunes de son unité..
L'adulte :
Lui promet de respecter le jeune et les autres adultes en suivant le code d'honneur régie par les Lois scoutes. L'adulte fait sa promesse devant des adultes selon les critères établies par le District et des paliers supérieurs.

Toutes les promesses sont bonnes à la condition de respecter les normes. Pour en arriver à une meilleure gestion du temps et d'énergie de chacun. Votre équipe du District vous offre à chaque année de préparer une cérémonie d'adulte. Votre participation consiste à vous inscrire, à venir à la promesse et à y participer.Actuellement, le District est en train de mettre sur pied un tout nouveau document et de nouvelles façons de faire qui faciliteront l'application des cérémonies de la promesse et de la totémisation.Surveillez, bien, les informations à venir. Nous espérons que la tournée des évènements seront pour vous des atouts de plus qui vous incitera à créer des liens d'amitié durable..
Marie-Rose Roussel, Coccinelle Laborieuse
 


Développement

Créer des liens pour un meilleur développement

Au cours de l'année qui se terminera bientôt, avez-vous réussi à créer des liens? Avez-vous permis aux autres intervenants du Mouvement de mieux connaître la personne que vous êtes? Vous êtes-vous permis à votre tour, de connaître ces mêmes intervenants? Le thème de l'année a-t-il facilité votre travail? Autant de questions autant de réponses possibles, probablement.
Pourtant, cette piste proposée avait comme but ultime de se rapprocher un peu plus afin de mieux travailler ensemble. Le territoire que nous occupons est passablement grand et nous comprenons la problématique qu'entraîne cet état de chose. Mais avant tout, favoriser les rencontres ( au restaurant, à la maison ou à tout endroit autre qu'un local scout ), favoriser les contacts ( par courriel, téléphone ou lettre ) vise en bout de ligne la création d'un sentiment d'appartenance à une même cause, une même structure. Comprendre et réaliser que nous ne sommes pas les seuls à vivre des situations difficiles ou à vibrer lors de nouvelles expériences, est bénéfique pour tous. D'où l'importance de partager ses connaissances.

À partir de cette constatation, que de réalisations pourrions-nous faire! Nous aurions du plaisir à œuvrer chez les scouts. Le District ne serait plus perçu comme une entité spécifique mais plutôt comme une entité globale. Nous pourrions mieux faire alors pour recruter des adultes semblables à nous c'est-à-dire des adultes qui ont le goût de s'investir tout en apprenant eux-mêmes (formation) et en éduquant les jeunes. Nous pourrions mieux faire aussi, pour consolider nos groupes. Nous serions les meilleurs ambassadeurs du Mouvement et participerions ainsi à sa promotion.

Au moment d'écrire ces quelques lignes, nous ne connaissons pas encore l'orientation du District pour l'an prochain et j'ai appris avec le temps qu'on ne peut espérer tout modifier ou tout améliorer dans une seule année. Donc, s'il faut du temps encore pour s'apprivoiser les uns les autres accordons-nous le. Donnons-nous cette chance unique de se former ensemble. Libérons les trésors que nous possédons chacun et acceptons ceux des autres avec empressement. C'est une question de survie et de développement.

Danielle Couillard, Biche Ingénieuse
Agente de développement



Fondation scoute

Organisme sans but lucratif, la Fondation a pour objectif de soutenir financièrement les activités du District de l'Orignal (commissariat, formation, secrétariat, gestion, etc.) par la constitution d'un important fonds capitalisé.

C'est pourquoi nous venons solliciter votre appui et votre aide financière pour constituer ce fonds. Tout don sera grandement apprécié et nous acheminera vers notre objectif qui est de 100 000 $.

En tant qu'ami des scouts, nous vous invitons à les soutenir personnellement en devenant membre régulier de la Fondation. Ceci peut se faire par une contribution de 20 $ ou plus. Mais tout don supérieur à 200 $ vous constitue bienfaiteur de la fondation. Une donation dépassant 500 $ fait de vous un bienfaiteur privilégié dont le nom et la photo (ou le logo de votre entreprise) pourra figurer en permanence, avec votre accord, sur le site Internet de la Fondation.

Des reçus pour fins d'impôts seront émis, en fin d'année, pour tout montant supérieur à 10 $.

Pour obtenir le formulaire de don, veuillez rejoindre l'adresse Internet de la fondation: http://fseq.50webs.com

Sylvie Ouellet, représentante du District de l'Orignal
Yves-Marie Mélançon, président de la FSEQ